Le magazine « de l’air » donne à voir les photographies, qui racontent les mondes d’aujourd’hui. Fondé par Stéphane Brasca, journaliste, en association avec les photographes Grégoire Korganow et Julien Chatelin, les journalistes Daniel Roux,  Christophe Dinocheau et le graphiste Gilles Poplin. Sans l’appui d’un groupe de presse ou d’une structure financière, publié trois à quatre fois par an, ce magazine indépendant revendique un éclectisme total dans le traitement et le choix de ses sujets. Reportages, portraits, paysages, natures mortes, mode… de l’air reflète toutes les écritures photographiques sans privilégier aucune chapelle. Il fédère des auteurs très connus et des très inconnus, des pontes et des pointus, des photo-reporters et des plasticiens, des « modeux » et des humanistes, des auteurs qui sont tout à la fois… de l’air n’est pas un musée, qui se contenterait de publier des images iconiques mais un véritable lieu de création, un laboratoire qui prend plaisir à révéler des talents, à sortir des clichés, à s’aventurer loin des autoroutes de l’information unique. de l’air ose, réussit, échoue, réjouit, déplaît, déçoit, enivre, dévoile, déniche, ouvre des routes. Depuis sa création, le magazine est un témoin, un modeste acteur de l’évolution de la photographie. Il accompagne les soubresauts de ce médium qui remplit les salons, flirte avec les marchés et déserte les colonnes de la plupart des journaux.