Monaco : à lui seul, son nom fait apparaître les images qu’on associe volontiers avec le mythe de la Côte d’Azur et l’art de vivre en Principauté. Loin des clichés de la presse people, c’est que Monaco figure depuis toujours un paysage rêvé avant que d’être une photo de carte postale. Photogénique de naissance, le Rocher est ainsi pris sous tous les angles par des millions de touristes venus du monde entier qui l’immortalisent à chaque visite comme le symbole incontesté du luxe et de la beauté. Iconique par vocation, il est aussi vrai que son décor baigné de lumière naturelle se prête merveilleusement à la pose sous le soleil de la Méditerranée. Alors quel écrin plus idéal y aurait-il pour célébrer l’art photographique, pour ne pas dire son indéfectible séduction sur l’imaginaire collectif ?

Nouveau rendez-vous des collectionneurs, des professionnels et des amateurs d’art, PhotoMonaco met l’accent sur la diversité et la qualité des photographes représentés tout en proposant un programme culturel du plus haut niveau. Ouverte à l’expérience du moment photographique, sa plateforme d’exposition accueille cette année 15 galeries internationales confirmées dans la photo d’art et de collection. Soit un ensemble représentatif de la création dans les domaines de la photographie ancienne, moderne et contemporaine, auquel s’ajoutent trois expositions thématiques dans trois hauts-lieux du Rocher que sont les Grands Appartements du Palais princier, le Musée Océanographique de Monaco et la Collection de Voitures de S.A.S. le Prince de Monaco.

Principalement constitué de clichés historiques, le marché de la photo est apparu dans les années 1970. Depuis 2010, son expansion s’est largement élargie aux différentes pratiques, tant sur le plan technique que prospectif. Tandis que l’art contemporain s’avère souvent prohibitif, la photographie d’art reste encore accessible au plus grand nombre. En vente aux enchères, le prix d’un tirage original a pour le moins triplé en dix ans. Pour preuve, le produit mondial des enchères photographiques est passé de 50 M€ en 2002 à 150M€ en 2015, soit 4 % du produit global du marché de l’art. En valeur, l’indice des prix du médium a augmenté de +48% depuis l’an 2000, alors que celui du marché Fine Art enregistrait une croissance de +36% sur la même période.

Aussi la raréfaction graduelle des œuvres historiques stimulée par la valorisation du médium à travers de grands rendez-vous comme le Mois de la Photo à Paris ou Les Rencontres d’Arles par exemple a nettement consolidé cette tendance. En plein essor, l’inauguration de Maisons de la Photo, ainsi que le travail approfondi des galeries en attestent dans le monde entier. Par suite, le marché de la photo s’est récemment intéressé aux pays émergents, des collections d’intérêt provenant d’Asie, d’Orient et du continent sud-américain étant régulièrement montrées à l’occasion d’expositions majeures. En même temps, plusieurs nouvelles foires spécialisées ont vu le jour aux quatre coins du globe : à Paris en 2011, à Amsterdam en 2012, à Vienne en 2013, à Los Angeles en 2014, à Shanghaï la même année, à Londres en 2015, à Dubaï en 2016, à Rotterdam en 2017… Aujourd’hui, c’est à PhotoMonaco d’avoir l’immense plaisir d’inaugurer sa première édition en Principauté de Monaco !

By PhotoMonaco